Le serveur éducatif de l'IGN et de l'Education Nationale sur l'information géographique
documentation spécialisée définitions des mots techniques consulter le sommaire... page d'accueil exposés sur questions techniques voir exemples, télécharger ... rechercher un mot ...

 

9
Utilisation de la carte

Les éléments constitutifs de la carte
Se représenter le terrain d'après la carte
Les unités utilisées dans les cartes (systèmes et équivalences)
Lire les coordonnées sur une carte
Mesurer les distances avec une carte
Mesurer les altitudes avec une carte
S'orienter sur le terrain à l'aide d'une carte : prendre la bonne direction
Utiliser un GPS avec une carte

 

 
Fiche précédente Fiche suivante

par
Patrick
Bouron

Ecole Nationale des Sciences Géographiques
Ecrire

 

Mesurer les distances avec une carte
 

IGN
 

Avant de partir en randonnée ou pour une journée de marche, il est intéressant de connaître la distance à parcourir et définir des étapes adaptées à la vitesse du marcheur.

Une carte permet de connaitre la distance réelle à partir d'une mesure sur la carte et de la connaissance de son échelle.

 

Plan de la fiche

Echelle d'une carte
Mesure d'une distance sur la carte
Les distances horizontales

 

 

Echelle d'une carte

Echelle numérique

 

 

Echelle graphique

L'échelle s'exprime par une fraction 1/N.

Echelle = (distance_carte)/(distance_réelle) = 1/N

Exemple : L'échelle du 1:10.000 signifie qu'il faut multiplier par 10 000 la longueur mesurée sur la carte pour obtenir la longueur réelle.

Echelle du plan 1 mm sur la carte représente sur le terrain :
1:1.000.000 1 km
1:25.000 25 m
1:20.000 20 m
1:10.000 10 m
1:5.000 5 m
1:500 0,5 m
 

La carte ou le plan est accompagné d'une représentation graphique de l'échelle qui permet d'éviter les calculs. L'échelle graphique est une ligne divisée en parties égales, représentant chacune l'unité choisie.

L'emploi de cette échelle est très simple. On mesure sur la carte la distance cherchée au moyen d'un compas, d'une bande de papier ou d'un double décimètre. On reporte ensuite cette distance le long de l'échelle graphique pour obtenir la valeur réelle de la distance.

 

 

Mesure d'une distance sur la carte

Distance rectiligne

 

 

Distance non rectiligne

Les distances rectilignes se mesurent sur la carte avec un double-décimètre ordinaire. En multipliant la lecture faite entre deux points par le chiffre qui exprime l'échelle de la carte on obtient la distance horizontale entre ces points.
Exemple : Sur une carte à l'échelle du 1:25.000, deux points éloignés de 7,00 cm sont distants sur le terrain de : 7,00 cm x 25 000 = 175 000 cm soit 1750 m.

 

 

Pour les distances non rectilignes, sur une route ou sur un sentier sinueux, on peut utiliser un curvimètre (instrument servant à mesurer la longueur des lignes courbes).


Le Mont-Saint-Michel/Dol-de-Bretagne 1:25 000, IGN,éd. 1999
 
Le Mont-Saint-Michel/Dol-de-Bretagne 1:25 000, IGN,éd. 1999

 

Si l'on ne dispose pas de double décimètre, on marque sur une bande de papier, un crayon, une ficelle, etc. , les extrémités de la longueur mesurée sur la carte et on se reporte à l'échelle graphique qui se trouve dans la légende de la carte.

 

 

Sans instrument, on peut se servir d'une ficelle, d'une bande de papier ou d'un brin d'herbe que l'on adapte (en les pliant) à la ligne brisée dont on souhaite mesurer la longueur.

 

 

Les distances horizontales

Particularité des distances horizontales

 


Les différentes altitudes
 

Les distances mesurées sur une carte sont approximativement (à quelques cm près) des distances horizontales projetées au niveau de la mer. Exemple : la distance mesurée sur une carte à 1:25.000 entre Chamonix (gare téléphérique) et le sommet de l'Aiguille du Midi est de 4600 m. En réalité la distance (suivant la pente) qui sépare ces deux points est de 5400 m.

 

 

 


Haut de page
 
Accueil Recherche Exemples Dossiers Sommaire Lexique Documentation Aide A propos...