Le serveur éducatif de l'IGN et de l'Education Nationale sur l'information géographique
documentation spécialisée définitions des mots techniques consulter le sommaire... page d'accueil exposés sur questions techniques voir exemples, télécharger ... rechercher un mot ...

 

Le croquis de géographie

Introduction : Le croquis de géographie
Conception et modélisation cartographique
Qualité d'une carte ou d'un croquis de géographie
Localisation dans l'espace terrestre à l'aide de coordonnées : concepts de base et réalisation
Les outils de cartographie
Les contraintes d'utilisation du langage cartographique
Technique cartographique : la sémiologie
Technique cartographique : généralisation
Technique cartographique : l'esthétique graphique
Traitements cartographiques sur le contenu (en chantier)
Traitements cartographiques géométriques (en chantier)
Traitements cartographiques statistiques (en chantier)
Cartographie avec un SIG (en chantier)
Histoire de la cartographie (en chantier)
Cartographie avec internet (en chantier)

 

 
  Fiche suivante

par
Gérard
Chappart

Ecole Nationale des Sciences Géographiques
Ecrire
et
Nicolas
Cabon

Ecrire

 

Le croquis de géographie
 

Carte de Cassini, IGN
 

De l'origine de la cartographie à aujourd'hui, les méthodes se sont affinées, les outils se sont développés, évoluent toujours et les règles de base se sont standardisées.
Nombreuses sont les définitions qui tentent d'expliciter ce qu'est ce vaste domaine.

Parmi elles, nous pouvons citer celle de l'association cartographique internationale : " La cartographie est l'ensemble des études et des opérations scientifiques, artistiques et techniques intervenant à partir de résultats d'observations directes ou de l'exploitation d'une documentation, en vue de l'élaboration de cartes et autres modes d'expression, ainsi que leur utilisation ".

Il s'agit donc d'une science avec des règles, ses outils et ses moyens associés permettant d'obtenir des synthèses graphiques sur support papier, sur écran cathodique, sur imprimante, ou sur films a partir d'une flasheuse numérique.

 

Plan de fiche

Présentation et nécessité de la carte
Le croquis de géographie
Les règles de la cartographie

 

 

Présentation et nécessité de la carte

 


Melun
Ile-de-France/Champagne, IGN, 1:250 000, éd. 1998
 

 

Une carte est une représentation en deux ou trois dimensions de tout phénomène auquel on peut rattacher une localisation.
La carte sert donc à localiser des phénomènes mais aussi à mettre en valeur des relations spatiales.
Il s'agit d'un outil de communication basé sur le langage visuel.
Voici la définition du Comité français de Cartographie : " La carte est une représentation géométrique conventionnelle, généralement plane, en positions relatives, de phénomènes concrets ou abstraits, localisables dans l'espace ; c'est aussi un document portant cette représentation sous forme d'une figure manuscrite, imprimée ou réalisée par tout autre moyen ".

 

 

IGN

 

 

La carte est fonctionnelle : elle sert à se déplacer, à gérer l'espace, à développer la connaissance géographique, à valoriser certains points.
Dans certains cas, elle peut même servir à mentir ou à modifier des comportements.

 


IGN

 

 

On peut distinguer plusieurs catégories de cartes.
Parmi elles, les cartes qui se distinguent d'après leur contenu : la carte topographique (aspect de la physionomie du terrain) et les cartes thématiques (physiques, humaines, économiques, générales, touristiques…) ; les cartes qui se distinguent selon leur mode d'expression (cartes d'inventaires, traitement et analyse, synthèse) ; selon l'échelle ; selon la période qu'elles représentent (passé, présent, avenir).

 

La carte est donc le document de base résultant de la collecte et la mise en forme d'objets géographiques et des relations élémentaires les reliant. C'est un document exhaustif, d'inventaire dont l'organisation résulte d'une représentation à l'échelle réduite d'une partie de la surface terrestre.

 

 

Le croquis de géographie

 

La carte sert de base à l'analyse des données thématiques dont le résultat mettra en évidence la répartition d'une ou plusieurs classes d'objets.
Le résultat simplifié sera dénommé carte de traitement ou d'analyse, ou schéma de géographie.
Ce genre de document permet un constat sans forcement expliciter le résultat.
Le schéma devra donc être complété par une carte de synthèse, ou croquis de géographie.
Dans l'établissement du croquis de géographie, le géographe devra identifier les relations de cause à effet.

 


Plan directeur de guerre au 1:10 000, IGN, 1916

 

 

Par exemple, en cartographie historique, les positions relatives des belligérants d'une bataille à un instant donné seront expliquées en figurant non seulement les déplacements de lignes de front mais aussi en les explicitant par rapport aux lignes caractéristiques du relief.

De même, un schéma sur les temps de déplacement dans un département sera interprété dans le croquis de géographie par rapport à la représentation du réseau routier principal ou des caractéristiques du relief.
Les croquis ou cartes de synthèses serviront au final aux aménageurs pour étudier les nouveaux équipements à mettre en place à partir de l'étude d'une problématique.


IGN
 

Le cartographe moderne, dans son approche conceptuelle de toute réalisation cartographique doit , par conséquent, connaître l'ensemble des principes fondamentaux qui vont permettre d'élaborer une carte, d'en analyser les données et d'en déduire un croquis explicitant un phénomène.

Là réside toute la compétence du cartographe : savoir collecter la plénitude d'informations de base, dominer l'usage des outils informatiques qui servent à traiter l'information et, enfin, définir les démarches conduisant à l'élaboration d'un document de synthèse rendant compréhensible pour les utilisateurs les tenants et les aboutissants de problématiques complexes.

 

 

Les règles de la cartographie

 

Le cartographe doit donc posséder les notions de base en cartographie générale, en cartographie de conception, maîtriser les outils de la cartographie et les techniques associées que sont les procédés photographiques, l'informatiques, les techniques documentaires et les procédés d'impression.

 


IGN

 

 

Parmi les règles de la cartographie générale se trouvent les différents types de projections, les notions d'échelles et de précision cartographique, les modèles de traitement et de représentation du relief, le choix et le positionnement des écritures, la généralisation et l'organisation des données géographiques.

 


IGN

 

 

Parmi les règles de la cartographie de conception, nous pouvons citer les contraintes cartographiques, l'utilisation de la couleur, la mise en page, l'analyse des données, le traitement thématique des données et la conception d'un produit.

 

Enfin, parmi les outils, il faut différencier les outils traditionnels (plume, scribing…) des outils de cartographie numérique (le dessin assisté par ordinateur et les systèmes d'information géographique ces derniers permettant l'analyse de la répartition spatiale d'objets ou de phénomènes géographiques, ainsi que des calculs de topologie).

 


IGN

 

 

 

 

 


Dernière page consultée


Haut de page
 
Accueil Recherche Exemples Dossiers Sommaire Lexique Documentation Aide A propos...