Le serveur éducatif de l'IGN et de l'Education Nationale sur l'information géographique
documentation spécialisée définitions des mots techniques consulter le sommaire... page d'accueil exposés sur questions techniques voir exemples, télécharger ... rechercher un mot ...

 

Les montagnes, entre traditions et nouveaux usages

Montagne et tourisme : Samoëns Haut Giffre (Alpes du Nord)
Un milieu en déprise : la moyenne montagne cévenole (en chantier)
Clermont-Ferrand, au coeur du Massif Central

 

 
Fiche précédente  

par
Emmanuelle
Duret

Ecrire

d'après
Roland Froment, Extraits de cartes et commentaires, Ed IGN, 1971.

 

Clermont-Ferrand, au coeur du Massif Central
 

Extrait de la zone commentée
1:100 000, IGN, éd. 2000

Vue d'ensemble
 

Au coeur du Massif Central, un musée de formes volcaniques, un lourd plateau et un grand fossé tectonique au contact desquels Clermont-Ferrand a grandi.

 

Plan de la fiche

Le haut plateau et les formes volcaniques
La grande dénivellation et le fossé

 

 

Le haut plateau et les formes volcaniques

Le haut plateau

 

Les formes volcaniques

La moitié occidentale de la carte forme une haute surface à 900 mètres environ. On peut remarquer la rareté des entailles hydrographiques même à l'est (perméabilité des champs de scories qui recouvrent le plateau, désorganisation de l'hydrographie par des phénomènes éruptifs récents ?).

 

 

Les Puys, nombreux, s'alignent selon une direction méridienne, à quelques kilomètres du rebord oriental du plateau. Par l'altitude, le Puy de Dôme ressort (1464 m). La majorité des Puys a environ 1200 mètres. Leurs formes sont variées : voyez sur la vue d'ensemble le Puy de Côme avec son double cratère et son vallum (type vésuvien), les Puys de Louchardière au nord et de Lassolas au sud, égueulés latéralement.
Entre les Puys, les cols sont utilisés par les routes (N 141B au col des Goules, N141A au col de la Moreno).

Les coulées volcaniques marquent le paysage. Celles d'andésite, faiblement fluides, forment des cheires : du Puy de Côme vers le nord-ouest, des Puys de Lassolas et de la Vache vers le sud-est. Les basaltes, plus fluides, sont allés plus loin en coulant dans les vallées déjà creusées (Montagne de la Serre au sud).


Bordure du haut plateau,
1:100 000, IGN, éd. 2000
 
Le plus haut des volcans du Massif Central
1:25 000, IGN, éd. 1991
 
Les cheires au sud du Puy de la Vache
1:100 000, IGN, éd. 2000

 

 

La grande dénivellation et le fossé

La grande dénivellation

 

Le fossé de la Limagne

 

Clermont-Ferrand, au contact de la dénivellation et du fossé

Le contact médian correspond à une grande faille que les dépôts du fossé permettent de dater du miocène. Il reste très rectiligne, avec de nombreuses facettes dans le détail. Pourtant sa dénivellation (calculez-la) est très inférieure au rejet de la faille, car la sédimentation du compartiment affaissé a été considérable. Toutes les coulées ont masqué cette faille.

 

 

Le fossé de la Limagne comprend deux parties :
- les plateaux et les buttes dans la partie occidentale qui ont un chapeau de basaltes contemporains de la Montagne de la Serre (Côtes de Clermont). Une hydrographie abondante découpe ces reliefs.
- la plaine qui se développe à l'est. Etudiez sur la vue d'ensemble les gros villages de la Limagne.

 

L'agglomération clermontoise se place au contact, dans un site formé par une cuvette allongée (la Tiretaine) et des buttes basaltiques.
Voyez sur la vue d'ensemble le noyau, agrandi par un boulevard annulaire, et les extensions périphériques. Pourquoi sont-elles plus importante vers le nord-est : usines Michelin, installations ferroviaires, aéroport, topographie de plaine ?

Autour, les communes deviennent progressivement suburbaines. Certaines ont une vocation thermale. Comparez Royat et Volvic.


Forte dénivellation au sud de Sayat,
1:25 000, IGN, éd. 1991
 

Les Côtes de Clermont,
1:100.000, IGN, éd. 1976
 
Extension de la ville vers l'est,
1:100 000, IGN, éd. 2000

 

 

 

 


Haut de page
 
Accueil Recherche Exemples Dossiers Sommaire Lexique Documentation Aide A propos...