Le serveur éducatif de l'IGN et de l'Education Nationale sur l'information géographique
documentation spécialisée définitions des mots techniques consulter le sommaire... page d'accueil exposés sur questions techniques voir exemples, télécharger ... rechercher un mot ...

 

Les littoraux, espaces attractifs

Littoral et tourisme : Sète, Cap d'Agde et le bassin de Thau
Les transformations d'une région rurale : le littoral du Pays de Caux
Un milieu littoral sous tension : la région de Saint-Malo
Le Mont Saint-Michel

 

 
Fiche précédente Fiche suivante

par
Emmanuelle
Duret

Ecrire

d'après
Roland Froment, Extraits de cartes et commentaires, Ed IGN, 1971.

 

Un milieu littoral sous tension : la région de Saint-Malo
 

Extrait de la zone commentée
1:100 000,IGN, éd. 1998

Vue d'ensemble
 

Marquée par les guerres, la région de Saint-Malo a du s'adapter à son milieu naturel : ses marées et la coupure formée par la ria de la Rance.
Ces facteurs ont favorisé la diversité des activités à l'intérieur des terres comme sur le littoral.

 

Plan de la fiche

La ria de la Rance
Opposition entre l'ouest et l'est de la ria

 

 

La ria de la Rance

Les contraintes d'aménagement liées à la ria de la Rance

 


La route qui permet la jonction entre Dinard et Saint-Malo
1:25 000, IGN, éd.2000

 


Dualité entre l'aéroport de Dinard et celui de Saint-Malo
1:100 000, IGN, éd. 2000
 

La ria de la Rance est la plus vaste ria de la Bretagne. Nous voyons, sur la vue d'ensemble, la partie aval de cette ria : large vallée inondée par la mer, dont les bords dentelés soulignent la densité du réseau hydrographique antérieur au relèvement de la mer.

La ria de la Rance a été longtemps un gros obstacle à la circulation. Aujourd'hui la jonction routière est assurée par la route bâtie sur l'usine marémotrice. Il en est résulté une dualité du phénomène urbain et des infrastructures de communication. Voyez les deux voies ferrées, les deux aéroports : quel est le plus important des deux et pourquoi ?
Dinard est essentiellement une ville de tourisme et de résidence.
L'ensemble Saint-Malo/Saint-Servan/Paramé est plus diversifié, mais la fonction portuaire y parait fondamentale. Relevez sur la vue d'ensemble toutes les installations militaires (forts, remparts, château, citadelle) qui témoignent de l'ancien rôle de port de guerre.

 

 

Opposition entre l'ouest et l'est de la ria

L'ouest, un plateau rocheux

 

 

L'est, un espace marécageux

A l'ouest et au centre, s'élève une plate-forme d'altitude moyenne de 50/60 mètres. Elle se traduit, de Saint-Lunaire à Cancale, par une côte rocheuse : falaises au profil varié, découpures nombreuses.

 

 

L'est est une région basse qui s'ordonne en zones parallèles. A l'intérieur, les marais (3 à 6 mètres d'altitude) sont largement aménagés en polders avec des rigoles d'écoulement (Biez) mais sans habitat.


La côte rocheuse au niveau de Saint-Lunaire
IGN, 1998
 
Les marais de Biez
1:100 000, IGN, éd. 1998

 

L'érosion doit être vigoureuse, mais la sédimentation aussi est abondante : remarquez sur la vue d'ensemble l'alternance d'estrans sableux dans les criques, avec les estrans rocheux, les bancs situés au large (Harbour) dans l'intervalle des chenaux.

 

 

 

Puis on retrouve les zones drainées et entièrement complantées, avec un habitat de villages et d'écarts, surmontées de buttes (Mont Dol). On distingue, de plus, la zone côtière assez rectiligne avec des marais aux extrémités (les prés salés); enfin l'énorme estran de la Baie du Mont Saint-Michel avec les parcs à huîtres de Cancale.

 


Bancs sablonneux au large de Dinard
1:100 000, IGN, éd. 1998
 
L'estran de la Baie du Mont Saint-Michel et les parc à huîtres
1:100 000, IGN, éd. 1998

 

 

 

 


Haut de page
 
Accueil Recherche Exemples Dossiers Sommaire Lexique Documentation Aide A propos...