Le serveur éducatif de l'IGN et de l'Education Nationale sur l'information géographique
documentation spécialisée définitions des mots techniques consulter le sommaire... page d'accueil exposés sur questions techniques voir exemples, télécharger ... rechercher un mot ...

 

Carte et information géographique : qu'est-ce que c'est ? à quoi ca sert ?

Introduction : Carte et information géographique : qu'est-ce que c'est ? à quoi ça sert ?
Information géographique : définition, typologie, exemples
La localisation : systèmes et techniques
Les cartes et bases de données : représenter l'espace
Les images : observer la terre
Les sources d'information géographique
Les cartes: présentation et classification
Présentation des bases de données
Image satellitale et spatiocarte : présentation, description (en chantier)
Photographie aérienne et photocarte : présentation, description
Les informations géographiques alphanumériques
Les métadonnées

 

 
Fiche précédente Fiche suivante

par
Jean
Denègre

Ecole Nationale des Sciences Géographiques
Ecrire

 

Information géographique : définition, typologie, exemples
 

Localisation d'une bibliothèque
 

L'information géographique peut être définie comme une information relative à un objet ou à un phénomène du monde terrestre, décrit plus ou moins complétement :
- par sa nature, son aspect, ses caractéristiques diverses
- et par son positionnement sur la surface terrestre.

Exemple, l'information géographique sur une route se caractérise par :
- son nombre de voies, son revêtement (bitume, empierrage,…), son nom (ex. N20), sa longueur, etc...
- sa localisation.

Le premier groupe de données est appelé aussi attributs ou encore données sémantiques, tandis que le second groupe est appelé données géométriques.

 

Plan de la fiche

Représentation de l'information géographique
Représentation numérique de la géométrie des objets

 

 

Représentation de l'information géographique

L'image enregistrée

 

La carte

 

Le texte

   
 

Elle peut également être représentée sur une image enregistrée de la surface terrestre (exemple photo aérienne ou image satellitale), où l'on peut voir une multitude d'objets mais sans connaître directement leurs attributs (on ne voit pas le nom de la route).

 

L'information géographique se prête particulièrement bien à la représentation sur une carte, où l'on situe les objets et les phénomènes dans un repère général et homogène et où l'on a une vue d'ensemble sur leur implantation sur le terrain.

 

Enfin, elle peut être représentée par un texte ou un fichier de données littérales où elle est représentée par des données numériques et par une adresse postale (exemple : fichier des abonnés au téléphone : nom, prénom, numéro de téléphone, adresse postale).

   
 

1:25 000, IGN, éd. 1992
 

IGN
 

Informations sur une parcelle
   

 

Ces trois formes de représentation sont distinctes mais complémentaires :
- l'image comporte surtout des données géométriques (forme, dimensions, localisation).
- le texte ou le fichier littéral comporte surtout des données sémantiques (attributs).
- la carte comporte des données à la fois sémantiques et géométriques.

(Noter que les données sémantiques de la carte s'expriment principalement par des symboles (points, lignes,surfaces), dont les attributs sont expliqués par la légende de la carte).

La carte apparait ainsi comme une forme intermédiaire (et optimale) de représentation de l'information géographique, avec un dosage particulier entre données sémantiques (on identifie moins d'attributs que dans un fichier) et géométriques (on voit moins d'objets que sur une image mais ils sont tous identifiés).

   

 

 

Représentation numérique de la géométrie des objets

Mode Raster, mode Vecteur

 
 

Le mode maillé (ou raster en anglais), où la surface de la carte ou de l'image est décrite selon un balayage ligne par ligne analogue à celui de la télévision : chaque ligne est composée de points élémentaires jointifs (ou pixels en anglais, abréviation de picture element). L'action de balayer une carte ou une image pour la convertir en un ensemble de pixels est dite scannage (du verbe scanner).

 

 
 

Le mode vecteur où chaque objet représenté sur la carte est décrit par des points successifs composant son pourtour.
Chaque point est localisé par ses coordonnées rectangulaires et est joint au point suivant par un segment de droite (d'où le terme de vecteur).

 


La couche raster
 

Superposition des deux couches
 

La couche vectorielle
 

Le mode vecteur ne peut s'appliquer qu'à une carte. Le mode raster peut s'appliquer indifféremment à une carte ou à une image.
On peut convertir des données raster en données vecteur (vectoriser), ou convertir des données vecteurs en pixels (pixeliser ou rasteriser).

 

 

 

 


Haut de page
 
Accueil Recherche Exemples Dossiers Sommaire Lexique Documentation Aide A propos...